été

 

 

1991 / 16 mm / coul / sonore et silencieux / 50 min

autoproduction


 

 

Les voix disent un récit.

oublié. de quel temps. et qui parle.

L’une et l’autre. L’une ou l’autre. plus tard.

D’autres peut-être. de hasard. qui croiseraient en ce récit.

Quand.

les temps se sont entremêlés. Les vents se rejoignent.

dérobent l’histoire.

Images. L’été. humble vacance aux feuillages furtifs.

Mémoire fragile. La lumière est trace d’oubli.


caméra : Martine Rousset

voix : Marie Odile Briot , Vivian Ostrovsky

son : Patrick Genet

montage : Patrick Genet , Martine Rousset

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player