un vent léger


 

1994 / 16 mm / coul / sonore / 3 min

autoproduction


 

 

”Avec UN VENT LÉGER DANS LE FEUILLAGE, gros plan fixe qui pendant trois minutes décadre quelques feuilles de leur couleur verte, Martine ROUSSET filme la vibration fluorescente de la chlorophylle: la couleur façonne en même temps qu’elle s’égoutte, elle institue la feuille à mesure qu’elle rayonne. Informante, elle subsiste. C’est le film, admirable, que Maxime Gorki aurait voulu voir le 3 juillet 1896.» Nicole Brenez.



caméra , son : Martine Rousset

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player